Programme

En 2030, un tiers des sages-femmes françaises seront libérales. Depuis plusieurs années, la profession cumule les compétences. Ce premier Congrès de la sage-femme libérale veut offrir l’occasion de confronter les pratiques, de découvrir des initiatives innovantes, d’approfondir ses connaissances et d’échanger sur l’avenir.

Horaires
PREMIERE JOURNEE
JEUDI 23 NOVEMBRE 2017
8h ~ 9h Accueil
9h ~ 10h30
MON CABINET : MA PETITE ENTREPRISE ?

. Comment m’installer ? Savoir mener une étude de marché pour faire des choix stratégiques – Ornella Ferrari, sage-femme libérale, Boulogne-Billancourt
. Comptabilité et fiscalité : erreurs fréquentes et astuces – Eva Turaglio, Association de gestion agrée des professions de santé
. Cotations : les cas difficiles – Laurence Platel, sage-femme libérale, Saint-Sébastien-sur-Loire

10h30 ~ 11h15 Pause, visite des stands, networking
11h15 ~ 12h45
MA PETITE ENTREPRISE & SES PARTENAIRES

. Développer mon activité et ma patientèle, gérer mes rendez-vous et les urgences, tisser des liens avec d’autres professionnels de santé : retours d’expérience de plusieurs sages-femmes libérales aux profils différents.
. Mon assurance (santé, retraite, prévoyance) : les essentiels – Eva Turaglio, Association de gestion agrée des professions de santé

12h45 ~ 14h Cocktail-déjeuner
SYMPOSIUM PEDIACT « Biogaïa »
ATELIERS *
S’installer : conseils personnalisés
Comptabilité et fiscalité
Violences sexuelles : vers des complications obstétricales ?
14h ~ 15h30
LA PHYSIO DANS TOUS SES ÉTATS

. Maintenir la physiologie de la grossesse, c’est possible ! – Amélie Battaglia, sage-femme libérale, Baccarat
. Sommeil et pleurs du nouveau-né : aider les parents à tenir le rythme – Christine Coursaget, sage-femme formatrice Co-naître, Paris
. La sexo, c’est aussi de la physio – Nicole Andrieu, sage-femme libérale et formatrice ANSFL, Obernai

15h30 ~ 16h15 Pause, visite des stands, networking
16h15 ~ 17h45
FOCUS SUR LA VACCINATION

. Rappel des compétences et des indications, Marie Mignard, sage-femme, CH Auxerre
. Adjuvants, maladies auto-immunes : quelles informations donner aux patients ? – Marion Mathieu, docteur en biologie, association Tous chercheurs, Marseille, et Annick Guimezanes, chercheur en immunologie, Inserm, Marseille, auteures de Vaccination : agression ou protection ? (Ed. Le Muscadier)
. Les éléments de la perception des risques en vaccination : conflits d’intérêts, études scientifiques, etc. – Jean-Pierre Thierry, médecin, consultant, auteur de Trop soigner rend malade (Albin Michel)

18h ~ 19h ATELIERS *
S’installer : conseils personnalisés
Comptabilité et fiscalité
Violences sexuelles : vers des complications obstétricales ?
Horaires
SECONDE JOURNEE
VENDREDI 24 NOVEMBRE 2017
8h ~ 9h Accueil
9h ~ 10h30
ACTUALITÉS

. Endométriose : détecter, traiter, orienter, quelle place pour les sages-femmes ?– Isabella Chanavaz-Lacheray, gynécologue-obstétricienne, à l’origine du premier Centre expert français de diagnostic et de prise en charge multidisciplinaire de l’endométriose, Rouen
. Nouvelle définition du premier et du second stade du travail – Rémi Béranger, sage-femme, chercheur, Rennes
. DPNI : s’approprier ce test et ses conséquences ? Laurent Gerbaud, professeur de santé publique, CHU Clermont-Ferrand

10h30 ~ 11h15 Pause, visite des stands, networking
11h15 ~ 12h45
LES CAS DIFFICILES

. Douleurs pelvi-périnéales en post-partum – Anne Lassaux, consultation évaluation et traitement de la douleur, Hôpital Rothschild, Paris
. Dermatologie pratique du nouveau-né – Pierre Vabres, professeur en dermatologie pédiatrique, CHU de Dijon
. Allaitement : les cas difficiles – Sandrine Beau, sage-femme, consultante en lactation, Albi

12h45 ~ 14h Cocktail-déjeuner
ATELIERS *
S’installer : conseils personnalisés
Comptabilité et fiscalité
Violences sexuelles : vers des complications obstétricales ?
14h ~ 15h
LES ATTENTES DES FEMMES

. Point de vue des usagers – Anne Evrard, Collectif interassociatif autour de la naissance (Ciane)
. La difficulté maternelle– Nadège Beauvois Temple, Association Maman Blues

15h ~ 15h45 Pause, visite des stands, networking
15h45 ~ 18h
DÉBAT : Y A-T-IL TROP DE SAGES-FEMMES LIBÉRALES ?

. Formation initiale à l’exercice libéral : état des lieux et perspectives – Sylvie Zylka, sage-femme formatrice, Ecole de sage-femme de Dijon
. Table ronde en présence de représentants du Conseil national de l’Ordre des sages-femmes, de l’Association nationale des sages-femmes libérales, de l’Association nationale des étudiants sages-femmes, de l’Union nationale des syndicats de sages-femmes et de l’Observatoire national des professions de santé.

* Chaque atelier sera limité à 20 participants. La participation aux ateliers est optionnelle et soumise à réservation, dans la limite des places disponibles. Connectez-vous avec votre utilisateur ayant acheté une entrée au congrès et réservez votre place. Restauration prévue pendant les ateliers de la pause déjeuner.

Certaines sessions sont éligibles au DPC. Pour participer au congrès dans le cadre de votre Développement Professionnel Continu, prenez connaissance de notre partenariat DPC.

Programme non contractuel, susceptible de modifications.


Comité éditorial :
Madeleine Moyroud, sage-femme libérale, Roanne, présidente de l’ANSFL
Laurence Platel, sage-femme libérale, Saint-Sébastien-sur-Loire, membre de l’ANSFL
Christelle Morin, sage-femme libérale, Paris
Céline Puill, sage-femme libérale, Fontenay-sous-Bois
Ornella Ferrari, sage-femme libérale, Boulogne-Billancourt
Nour Richard-Guerroudj, rédactrice-en-chef de Profession Sage-Femme
Géraldine Magnan, journaliste à Profession Sage-Femme
Christine Cointe, journaliste à Profession Sage-Femme


INSCRIPTIONS : cliquez ici pour vous inscrire dès maintenant.


L’association Stop aux Violences Sexuelles organise sa formation Les Bases de la connaissance en matière de violences sexuelles les 25 et 26 novembre à Auxerre. Cet événement est indépendant du Congrès de la Sage-Femme Libérale, même si l’association y participe via un atelier sur les complications obstétricales. Les sages-femmes qui désirent suivre la formation de Stop aux Violences sexuelles pourront le faire à titre gracieux. Elles doivent cependant s’y inscrire ici.