Violence obstétricale : de quoi parle-t-on ?

La parole des femmes se libère, révélant des maltraitances dans les soins passées sous silence jusqu’ici. Pourquoi les termes de « violences gynécologiques et obstétricales » s’imposent ? Que recouvrent-ils ? S’il n’est pas question de stigmatiser tous les soignants, il est temps de tenir compte du phénomène.

Épisiotomie sans consentement, touchers vaginaux abusifs, plaisanteries grasses ou propos humiliants, absence d’information ou de consentement, actes médicaux non expliqués ou non justifiés. Sur Internet,…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique. L’offre d’abonnement numérique sera bientôt disponible, mais nous vous invitons à nous contacter dès maintenant pour manifester votre intérêt.