Morts maternelles, au-delà des chiffres

La France est l’un des rares pays au monde à disposer d’un comité d’enquête sur la mortalité maternelle qui documente et expertise chaque décès en détail. Son rapport sur la période 2010-2012 vient d’être rendu public, soulignant les progrès réalisés et les marges d’améliorations possibles en termes de qualité des soins.

Entre 2007-2009 et 2010-2012, le taux de mortalité maternelle est resté stable en France : 10,3 décès pour 100 000 naissances vivantes ont été enregistrés sur les deux périodes. C’est ce qu’indique le cinquième rapport…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.