Retour sur une campagne en demi-teinte

La campagne d’information sur les compétences des sages-femmes, attendue depuis de nombreuses années par la profession, a été lancée le 22 juin dernier. Aura-t-elle l’impact espéré ? Eléments de réponse.

« C’est une campagne innovante ! » annonçait Marisol Touraine en conférence de presse le 22 juin, lors du lancement de la campagne d’information sur les compétences des sages-femmes. Côté contenus, la campagne répond bien aux attentes de la profession qui souhaitait médiatiser ses compétences auprès des femmes depuis longtemps. Affiches, micro-trottoir, dépliants, bannières Web… Les outils conçus avec les organisations et associations de sages-femmes soulignent la diversité du champ d’intervention des sages-femmes. C’est bien le minimum. Mais les moyens de diffusion ont été limités, un point sur lequel l’ONSSF a alerté le ministère en amont. PLAN MEDIA REDUIT Interrogé, le ministère de la Santé nous a donné des détails sur son plan media. Une campagne de bannières internet courrait du 22 juin au 6 juillet, soit sur une période très courte. En ciblant des critères de sexe et d’âge et des mots-clés, ces messages auraient été très présents sur des sites féminins (Femme actuelle, Aufeminin, Voici, Gala), généralistes (20 minutes, Libération, Le Monde, Le Figaro, etc.) ou parentaux (Famili, Magic Maman). Sans…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.