Prévenir le suicide maternel

En France, comme dans tous les pays riches, la dépression est la première complication de la grossesse et la première cause de morbidité maternelle. Le suicide des mères est également la première cause de mortalité maternelle. En révisant leurs modes d’observation, d’enregistrement, de calcul et d’analyse, les scientifi ques sont parvenus à documenter ces faits. Par exemple, pour les trois années allant de 2007 à 2009, ce n’est pas moins de 62 suicides maternels qu’ils ont pu mettre en évidence. Un chiffre beaucoup trop élevé dans un pays comme le nôtre.

Le phénomène n’est pourtant pas nouveau : l’Union nationale de la prévention du suicide en avait déjà relevé l’importance, sans la chiffrer, il y a vingt ans déjà. Progressivement, les spécialistes de la périnatalité en…

——————————————————————————————————————————–

Ce contenu est réservé aux abonnés formule numérique.